Jour J bis + 9 + 10 + 11

Cher lecteur,

J’écris ce petit mot depuis la ville de Spitz, en Croatie. Il fait bon, on s’amuse bien et on mange bien. Mamy, on pense à toi. Gros bisous.

Reprenons. Une fois arrivés à Nagykanisza, nous nous rendîmes à Zagreb en autocar. Le temps pressant, nous ne fûmes malheureusement que de passage dans la capitale et dînâmes aux abords de la voie rapide. Pas l’choix, faut y aller : on n’a pas le temps, notre esprit est ailleurs. Requinqués, nous fûmes rapidement pris en stop jusqu’aux lacs de Plitvice. Laisser derrière toutes nos peines, nos haches de guerre, nos problèmes ; se libérer de nos chaînes… Il suffit de tout envoyer en l’air.

IMG_4031

La Croatie a mis sur pieds un camping rattaché au parc national : on installa dans un premier temps notre tente là-haut sur la colline, pour passer ensuite une nuit agréable sous les étoiles dalmatiennes ; un service de bus gratuit nous emmena le lendemain matin à l’intérieur du parc. Nous restâmes béats toute la journée dans l’odeur des pins, du sable et du thym qui baignait les rivages, admirant les rotengles et chevesnes qui faisaient trempette dans des eaux limpides alimentées par tant de cascades. Nous apprîmes par cœur la pureté de ses formes (parfois, on les dessine encore).

IMG_3838

IMG_1376

IMG_3966

IMG_3984

IMG_3969

En fin de journée, on reprend notre bon vieux stop en direction de Šibenik : on a décidé de se faire un peu plaisir, et on a réservé une chambre abordable et en plein centre sur booking.com. C’est peut-être un détail pour vous, mais quelle joie de profiter d’une machine à laver et d’une baignoire ! Retrouver une peau douce dans ce bain de mousse, on s’éclabousse, on en rit…

C’est également l’occasion de nous remémorer tous les bons moments que l’on a partagés depuis le début de notre voyage offert par Taxistop : on repense au Jour 1, celui qu’on retient. On en devient presque mélancoliques : tout le temps qui passe ne se rattrape guère ; tout le temps perdu ne se rattrape plus. Le temps d´avant, c´était le temps d´avant…

Le lendemain, même routine : visite de la ville le matin, et stop l’après-midi, avec des escales pour se baigner en bord de mer. La mer, sans arrêt, roule ses galets ; longtemps, elle nous a bercés. Nos corps dans l’eau laissent une trace dont les écumes font la beauté. Eblouis par le dieu soleil, on s’éveille aux merveilles de la Terre qui nous attend et qui nous appelle.

IMG_4060

On arrive vaille que vaille à Skradin, petit village juxtaposé au parc national de Karka. Pour un prix bateau, l’on put rejoindre les cascades avec un ferry qui traverse la rivière, un fameux trois-mâts fin comme un oiseau. La vue du milieu aquatique était splendide. Nous eûmes droit à une démonstration de sauts synchronisés du haut d’un pont de plus de 15 mètres : ce fut vraiment la cerise sur le bateau !

A l’instar du parc de Plitvice, le parc national de la rivière Krka est célèbre pour nombreuses cascades et canyons, mais, contrairement au premier parc, il est possible de nager dans certains bassins ouverts au public.

IMG_1409

IMG_4084

IMG_4090

Merci de nous suivre, n’hésitez pas à partager l’article, à liker et à poster vos comm’s. On rend tous les likes.

@+

bienfaits-brocoli-alimentation-quotidien-L-kXt8Dm