Posséder une voiture sera bientôt ridicule à Helsinki

(c) Sami Paju flickr (c) Sami Paju flickr

Helsinki ose. En 2025, la ville rendra superflue la possession d’une voiture. La capitale finlandaise est en train de faire évoluer le « marché de la mobilité » actuel en un système digital intégré, pour que les habitants puissent se déplacer de manière optimale, rapide et bon marché en piochant dans une offre de transports publics ou privés.

Les professionnels de la mobilité connaissent souvent Helsinki comme la ville où le concept de Mobility-as-a-Service (MaaS) a été lancé. La mobilité est alors vendue comme un pack : via un abonnement, vous pouvez choisir parmi diverses solutions selon vos besoins (autopartage, covoiturage, transports publics, etc.). Pour le consommateur, adopter une attitude multimodale est dès lors plus simple : plus besoin d’une multitude de tickets ou de cartes différentes. L’ensemble des services est accessible via un smartphone ou une seule carte à puce. Et à la fin du mois, une facture reprend les utilisations et les coûts qui y sont liés.

Pour la capitale finlandaise, les bits et les octets sont aussi importants que les ponts et les routes. La ville se lance à plein régime dans l’intégration digitale.
Taxistop croit aussi dans ce type de développement, mais uniquement si les services proposés sont de qualité. Car la plateforme numérique n’est que le support d’un panel de solutions qui elles sont bien réelles et qui doivent répondre concrètement à tous les types de besoin pour se déplacer.

Helsinki semble être bien lancée pour faire naître des « quartiers de qualité« , dont nous vous avions parlé précédemment sur notre blog.

Taxistop vous propose d’aller plus loin et de vous pencher sur les plans d’Helsinki dans l’article « Helsinki Wants To Eliminate The Need For Car Ownership By 2025 » (EN).

Ce billet a été écrit d’après l’article d’Angelo Meuleman: Autobezit wordt overbodig in Helsinki / Photo Sami Paju