website ATCT

Taxistop lance un challenge étudiant international 2021

Un challenge entre étudiants, pourquoi ?

Taxistop considère que les étudiants sont le reflet de notre société actuelle mais aussi de ce qu’elle sera dans 5 ou 10 ans. Via notre plateforme, destinée à la jeunesse, nous souhaitons non seulement toucher ces étudiants mais également les inciter à réfléchir de manière critique à la place de la mobilité dans la société et à leur comportement en la matière.

En 2020, nous avions travaillé en partenariat avec différentes universités belges afin de réfléchir à la manière dont nous pourrions rendre les Points mob plus accessibles aux étudiants. Chaque université participante était représentée par un groupe d’étudiants ayant pour objectif de répondre à la problématique posée. Ces étudiants ont présenté leurs idées lors d’un événement en ligne où ils ont été jugés par un jury international.

Nous voulons reproduire cet événement en 2021, à l’international. Cette année, nous souhaitons mettre l’accent sur l’expérience des étudiants en matière de mobilité lors de leurs déplacements vers le campus. Les mesures liées à la covid-19 ont mis en évidence l’importance d’un déplacement sûr, efficace et accessible. Nous avons réalisé une enquête auprès de 326 jeunes dont il est ressorti que les trajets vers le campus sont les déplacements durant lesquels les étudiants rencontrent le plus d’obstacle. Cela peut être dû au fait que certains campus ne sont pas très accessibles (ou seulement accessibles en voiture), ou que les étudiants ne sont pas assez informés sur les modes de transport alternatif mis à leur disposition, tels que la mobilité partagée. Quoiqu’il en soit, ces déplacements nécessitent une amélioration. Voici donc la problématique que nous souhaitons mettre en avant : comment pouvons-nous promouvoir davantage la mobilité durable et partagée au sein des hautes écoles et universités ? Pour répondre à cette question, nous privilégions une approche bottom-up en encourageant les étudiants à travailler sur ce sujet.

Objectifs du challenge

– Faire davantage connaitre les différents modes de transport durables et partagés aux étudiants ;
– Récolter des données sur la réalité des espaces publics au sein des campus ;
– Obtenir davantage d’informations sur les besoins des étudiants en terme de mobilité ;
– Rendre les campus plus accessibles et plus agréables pour les étudiants ;
– Inciter les étudiants à réfléchir de manière critique sur leur manière de se déplacer et sur l’utilisation de l’espace public de leur campus ;
– Pousser les universités à approfondir leur réflexion sur leur politique de mobilité.

Comment ?

Ces dernières années, nous avons pu établir des contacts étroits avec un certain nombre de hautes écoles et universités, tant au niveau national qu’international. En collaboration avec ces campus, nous souhaitons renouveler l’expérience en 2021. Le challenge sera lancé dès la rentrée de septembre, via les professeurs des différentes universités partenaires. En décembre, nous laisserons les étudiants nous présenter leurs idées lors d’un événement en ligne. Ils seront évalués par un jury indépendant international et les gagnants se verront décerner un prix.

Les étudiants ont carte blanche pour répondre à la problématique. Que cela soit la mise en place d’une communauté de covoiturage sur le campus, la création de Points Mob aux alentours du campus… Toutes les idées créatives sont les bienvenues. L’aspect le plus important étant que leur proposition soit liée à la correction/durabilité de l’expérience en matière de mobilité vers les campus. Pour relever ce défi :
1. L’idée doit être soutenue par des enseignants qui s’impliquent dans le projet et aident à promouvoir notre action.
2. Le défi doit être lancé dans le cadre d’un cours et être associé à une série d’objectifs, mais les étudiants sont libres de former des groupes avec des étudiants d’autres
disciplines.
3. Les étudiants doivent se baser sur des cas concrets, par exemple les plans de
construction d’un nouveau campus, l’environnement du campus, l’accessibilité de premier/dernier kilomètre, leurs propres expériences…

Intéressé ?

Contactez esen.kose@taxistop.be pour plus d’informations.