De solidarité de voisinage à société pour tous les âges

« Vers une société pour tous les âges », telle est la devise que s’est donnée la communauté internationale en 1998 lors d’une réunion des Nations Unies. Cette année fut également celle qui inscrira le 1er octobre dans l’agenda comme « journée internationale des personnes âgées ».

Aujourd’hui, 20 ans plus tard, notre asbl Taxistop a tenu à mettre nos seniors à l’honneur en rappelant les principes adoptés par les Nations Unies en 1991 visant la valorisation des personnes âgées. En effet,  s’étant donné comme mission principale lors de sa création en 1975 de développer des alternatives de mobilité plus responsable, Taxistop sera très tôt préoccupée par la question du manque d’autonomie et de liberté de déplacement des personnes fragilisées.

C’est ainsi que le concept de Centrale des Moins Mobiles qui entend apporter une solution de transport grâce à l’entraide de volontaires dévoués a vu le jour en 1982. Que ce soit pour des raisons physiques ou financières, toute personne victime d’un certain isolement social est visée par ce projet de solidarité de voisinage. Dans la pratique, il s’agit surtout de personnes âgées privées de la liberté de se rendre en personne au supermarché pour choisir leurs achats ou encore contraintes de rester chez elles par souci budgétaire plutôt que de se rendre aux activités culturelles ou artistiques organisées par une association de quartier. Voici des exemples parmi tant d’autres qui représentent le quotidien vécu par bon nombre de personnes âgées en Belgique et ailleurs, des exemples directement visés par les droits des personnes âgées adoptés par les Nations Unies et dont les Etats Membres ont été vivement encouragés à inscrire ces valeurs dans leur législation nationale et à poursuivre des politiques de bonne mise en œuvre effective de ceux-ci.

De quels Principes s’agit-il ?

Ces Principes sont tout simplement inspirés des droits de l’homme et libertés fondamentales et entendent particulièrement réaffirmer leur pleine jouissance à l’égard de nos générations aînées (puisque leurs droits sont plus souvent bafoués). Concrètement, il s’agit d’insister sur l’importance en tant que citoyen de pouvoir vieillir dignement dans le respect et de continuer à participer activement à la vie de la société à laquelle ils appartiennent.

Les Principes des Nations Unies pour les personnes âgées se déclinent en 5 points forts : l’indépendance, la participation, les soins, l’épanouissement personnel et la dignité.[1] La valeur d’indépendance qui se définit notamment par le fait de « pouvoir vivre au foyer aussi longtemps que possible » et la valeur d’épanouissant personnel qui fait référence à la possibilité de prendre part à des activités culturelles et de loisirs sont des idées solidement défendues par Taxistop, dont l’existence et promotion des Centrales des Moins Mobiles entend donner vie.

Améliorer la mobilité des seniors à Bruxelles : notre priorité 2018

C’est dans la lignée des recommandations des Nations Unies envers les politiques étatiques de transplanter ces idées fondamentales dans la pratique que nous continuons activement d’accompagner les communes dans la mise en place de Centrales de Moins Mobiles.                                    

Cette idée basée sur l’engagement de citoyens dévoués disposant de voitures personnelles est jusqu’ici un réel succès en étant intégrée au sein des autorités de plus de 73% des communes de Flandre. La Région wallonne voit également augmenter le nombre de centrales qui voient le jour en nombre.

Quant à la Région bruxelloise, les communes de Jette (2009), Uccle (2014) et Watermael-Boitsfort (2015) ont très vite été séduites par le projet, qu’elles ont chacune mis en place avec notre soutien.

En attendant que d’autres communes de la Capitale suivent le pas, Taxistop s’est réjouie de pouvoir annoncer début 2018 le lancement d’une centrale régionale grâce au soutien de la Fondation be.Source, sensible à l’idée de couvrir toute la zone géographique de la Région de Bruxelles-Capitale.

Notre asbl Taxistop se voit donc confier le développement des réseaux d’entraide de quartiers ainsi que la gestion quotidienne et logistique des transports. Actuellement en pleine phase de recherche active de volontaires, nous sommes heureux de voir notre équipe de volontaires s’agrandir de jours en jours !

Si vous aussi êtes animés par l’envie d’aider vos voisins, de rendre le quotidien des seniors plus digne, agréable et en adéquation avec les valeurs promues par les droits de l’homme, profitez de cette journée internationale des personnes âgées pour nous contacter et rejoindre notre équipe de plus de 3.000 volontaires !

[1] www.un.org, Les Principes des Nations Unies pour les personnes âgées

Valérie Gillès, Chargée de Projet – CMM Région bruxelloise